volontaire.png
SDIS45 SPV 1500x490.jpg

Les sapeurs-pompiers du Loiret en renfort dans le sud-est

Depuis plusieurs jours, de violents incendies ravagent le sud-est de la France, détruisant plus de 3000 hectares de forêts. 18 agents du SDIS du Loiret sont venus en renfort pour venir en aide à leurs collègues.

La semaine dernière, suite à d’importants feux et à une immobilisation des canadairs en Corse, un médecin et un conducteur du SDIS45 ont intégré la colonne ouest n°1 mise à disposition du SDIS de l’Aude, afin d'en effectuer le soutien sanitaire. Leur rôle est d'assurer le suivi des sapeurs-pompiers afin de prévenir les accidents pouvant les empêcher de mener à bien leur mission, et si besoin de leur porter les soins d'urgence nécessaires. En effet, les personnels sont fortement exposés à la chaleur et aux flammes. Mercredi, la situation est devenue dramatique avec trois sapeurs-pompiers brûlés en urgence absolue, entrainant l’engagement de la colonne au profit du SDIS de l’Hérault.

Mercredi, à la demande du SDIS13, le Centre Opérationnel de Zone (COZ) Ouest a envoyé une deuxième colonne de renfort de 65 sapeurs-pompiers. Cette colonne, placée sous les ordres du Cne BOUBAULT, comprend une infirmière du SSSM45, 14 autres sapeurs-pompiers du Loiret, ainsi que des hommes et des femmes venus des SDIS des Côtes-d’Armor, d’Ille-et-Vilaine, du Morbihan, du Finistère et du Maine-et-Loire. Partis de Semoy en début de soirée, nos sapeurs-pompiers ont rejoint leurs collègues à Nantes, où un avion de transport Transall de l’armée de l’air les ont conduit jusqu’à Istres peu avant 4h du matin. Pris en charge par les motards, ils ont été accompagnés jusqu’au CSP de Martigues où ils ont été répartis dans plusieurs CIS des Bouches-du-Rhône : Martigues, Les Pennes-Mirabeau, Côte Bleue et Fos-sur-Mer. Le renfort permet de compléter ou remplacer les personnels des CIS dans les missions opérationnelles du quotidien. Mais les sapeurs-pompiers peuvent partir sur des interventions de Feux de Forêt.

Les sapeurs-pompiers du Loiret sont partis pour une mission d’une semaine, une relève sera éventuellement assurée selon la suite des évènements.

Haut de page